Projet

Le Projet

La maison

Elle est située 13 avenue Charles de Gaulle à Cluny. Coordonnées GPS : Latitude 46 4283154 Longitude 4 661 201 9000037

D’où vient ce nom? Nous cherchions un nom dans lequel on pourrait lire « pour une Nouvelle Organisation de Vie »… Voilà. Les trois premières lettres étaient trouvées: NOV…

façade1

Il s’agit d’un projet de construction d’un habitat partagé, sur le modèle « maison des quatre », modèle qui existe déjà dans plusieurs localités (en autres, Strasbourg, Grenoble, Gardanne…). Construction qui respectera d’une part toutes les normes spécifiques à l’accueil de personnes handicapées et d’autre part les normes garantissant un bâtiment BBC.

 

Le projet a été conçu par Christophe Nouhen  (architecte DPLG – 5 rue de catries 69002 Lyon – 04.72.77.88.79 – web.mac.com/nouhen/iWeb – nouhen@me.com) en collaboration  avec d’éventuels futurs résidents.

 

L’ensemble construit aura toutes les caractéristiques d’un ensemble de logements ordinaires. Il s’agit d’un domicile privé où vivent en colocation 4 à 5 personnes handicapées, affectées par une lésion cérébrale acquise.

 

Le bâtiment principal sur deux niveaux, est construit le long de l’avenue Charles de Gaulle afin de continuer le linéaire bâti et répondre à une parfaite intégration urbaine. Les trois petits logements le long du chemin perpendiculaire à l’avenue Charles de Gaulle ont une hauteur limitée afin de garantir les vues et l’ensoleillement des villas existantes au nord. Les villas situées au sud ne subissent pas de désagrément de la part du projet puisque nous organisons « un jardin des sens » le long de cette mitoyenneté.

 

Sur l’avenue Charles de Gaulle nous prévoyons une architecture de style contemporain afin que ce bâtiment soit facilement et rapidement identifiable par les résidents et les visiteurs.

 

Les résidents partagent les lieux de vie communs: cuisine, salle à manger, buanderie, salle d’activité et bibliothèque (environ 150m2.  Chaque personne dispose en plus de son habitation personnelle (T1bis de 40m2 environ ou T2 de 50 m2 environ) comportant une pièce de vie avec un coin kitchenette, une chambre et des sanitaires.

Pourquoi?

Créer un habitat où chaque personne est chez elle, sans être seule, animé par un responsable de maison qui redonne du sens, qui accompagne et qui permet que chacun ait sa place dans cette vie communautaire.

 

Proposer un lieu de vie où les résidents ont la possibilité d’être ensemble mais qu’ils puissent aussi garder leur indépendance lorsqu’ils le souhaitent:   ensembles mais autonomes.

facade

Permettre à des personnes confrontées au handicap, notamment à la suite d’un accident ou d’un AVC, de recréer le lien social, en partageant une communauté de vie où se vivent la relation, et le partage. La vie collective permet à chacun de sortir de son isolement, de renouer des liens sociaux et de réinvestir peu à peu sa citoyenneté.

 

Mutualiser des heures d’auxiliaires de vie de chaque résident, pour qu’une personne puisse être présente toute la journée dans les locaux pour aider chacun en fonction de ses propres difficultés.

 

Développer parallèlement un lieu de socialisation à travers, des ateliers manuels, sportifs, d’artistes, informatiques, ou ciné-club, …qui soient des lieux où ensemble on redéveloppe les sens, et le sens de la vie.

 

Lorsque la maison prendra vie, la volonté de l’association est de travailler en lien étroit avec l’AFTC afin que  la « Novelline » devienne un véritable centre de ressource pour les personnes cérébro-lésées et leurs familles. Des permanences, des réunions d’informations, des ateliers seront alors organisés.

 

Pour qui?

La « Novelline » est conçue pour accueillir des traumatisés crâniens graves ou des personnes ayant subi un AVC.

 

Après un accident, les adultes souhaitent souvent reprendre et continuer leur vie autonome. Mais leurs séquelles et leurs difficultés rendent souvent le retour à domicile impossible. Ces personnes se retrouvent donc souvent en établissements spécialisés  ou retournent chez leurs parents où la cohabitation familiale est souvent compliquée. Ces solutions sont rarement satisfaisantes. La « Novelline » offre alors une solution alternative. Elle permet, en accord avec la loi du 11 février 2005, un choix de vie en milieu ordinaire, comme chez soi, avec une qualité de vie et un accompagnement humain adapté. Habiter à la « Novelline » favorise la qualité de vie, la citoyenneté, la réinsertion sociale et occupationnelle  des résidents.

Cette maison ne répond pas seulement aux besoins des futurs résidents mais à toutes les familles confrontées de manière subite au handicap qui sont bien souvent très démunies.

En offrant la solution aux blessés de vivre en dehors de la cellule familiale, la « Novelline » prévient les difficultés et les conséquences sur les fratries.

Les parents vieillissants, inquiets du devenir de leur enfant, trouveront là, peut-être une solution mais aussi espoir et réconfort.

 

La « Novelline » pourra proposer aux familles des résidents, à leur entourage, ou à des personnes cérébro-lésées vivant à l’extérieur d’être accueillies à la journée.

Où et comment?

Volontairement situé en centre ville et à proximité des commerces, de la maison médicale et des cabinets de kinésithérapie, le projet permet aux résidents d’avoir un maximum d’autonomie dans leur vie quotidienne.

 

Le terrain choisit est quasiment plat sur toute sa superficie. Il rassemble ainsi tous les critères pour une parfaite faisabilité.

 

 

2015_10_31_NOV - 15

Quand ?

La maison a ouvert ses portes le 1 novembre 2015.

Le budget

La construction a été entièrement financée par des fonds privés : SCI La Novelline , CCAH.

En aucun cas ce projet pourra faire l’objet d’une revente à des fins de plus value immobilière.